Cette maladie rare se caractérise par le développement dans l’organisme de petits nodules de tissu conjonctif inflammatoires appelés granulomes. Poumons, peau, muscles, articulations, os, yeux, foie, reins, cœur et système nerveux peuvent être touchés. Les granulomes peuvent laisser des cicatrices, gêner le fonctionnement des organes lésés et provoquer des douleurs. Dans plus de 90% des cas, les poumons sont touchés.


Les symptômes les plus fréquents

  • Dyspnée et toux sèche
  • Sensation d’oppression et douleurs dans la cage thoracique
  • Symptômes grippaux, douleurs musculaires et articulaires
  • Rougeurs cutanées aux bras et jambes
  • Irritation des yeux et troubles visuels
  • Gonflement des ganglions autour du cou
  • Fatigue généralisée et limitation des capacités physiques